13243908_135469050199182_45517248037378831_o.jpg

Kariane Lachance (Directrice artistique)

Artiste pluridisciplinaire qui œuvre dans le domaine théâtral professionnel franco-ontarien, Kariane Lachance est diplômée d'un baccalauréat en théâtre et en arts visuels à l’Université d’Ottawa. De plus, elle complète en 2019 une maîtrise en mise en scène au sein de même établissement.

Depuis 2018, elle est directrice artistique de Théâtre Mauve Sapin, compagnie qu’elle a fondée à Hearst qui se spécialise dans la création de spectacles intimes conçus pour être joués dans des lieux théâtraux non conventionnels. En octobre 2019, elle signe le texte et  la mise en scène et le texte du spectacle Pattes en aiguille, produit par la compagnie Théâtre Mauve Sapin et présenté au Théâtre du Nouvel Ontario de Sudbury ainsi qu’à la Place des Arts de Hearst.

 

En mai 2019, elle participe à un laboratoire de recherche création, en tant que comédienne et auteure, au sujet des villes fantômes du Nord de l’Ontario.  Ce projet est une collaboration entre la Place des Arts de Hearst et Théâtre Mauve Sapin avec l'appui du Cantre d’archive de la grande zone argileuse. En décembre 2020, le laboratoire Fumée Lourde, baser sur cette recherche a été présenté à  la Place des Arts de Hearst devant public.

Elle travaille présentement sur la création de Mamuche, un texte poétique de théâtre jeunesse. Ce spectacle de marionnette à fait l’objet d’un laboratoire de création virtuel en 2020 dans le cadre du programme cellule d’écriture de Théâtre du Nouvel Ontario et un second laboratoire en personne à la Place des Arts de Hearst en 2021.

 

En septembre 2021, Kariane à commencé à travailler sur la création du texte de dance-théâtre Coincé dans immensité. Dans le cadre de ce projet, elle s’intéresse à l’image de la femme dans l’imaginaire collectif du nord de l’Ontario. Le tout se fait en s’inspirant de photos, de vidéos et de documents d’archives.  

Émilie Camiré-Pecek (comédienne et autrice)

Les principaux champs d’expertise d’Émilie sont le théâtre, l’écriture et l’improvisation. Diplômée du Baccalauréat spécialisé en Théâtre dans le profil jeu avec une Mineure en Lettre Française, elle termine présentement une maîtrise ès arts avec projet création toujours dans le domaine du théâtre à l’Université d’Ottawa. Elle se concentre pour cette recherche sur l’écriture de monologue contemporain et leur caractère transgressif.

 

Lors de ses études, elle a fait partie de multiples pièces produites par le département de théâtre. Parmi celle-ci il y a By-Product.D-rivé mise en scène par André Perrier qui fut présenté pour l’inauguration du LabO, le festival Undercurrents ainsi que le Festival Théâtre Action. Elle fait partie de la compagnie de théâtre Mauve Sapin depuis 2017 où elle œuvre en tant que comédienne et autrice, notamment pour le projet Les pattes en aiguilles et Fumée Lourde. Elle a travaillé plus récemment sur le projet La petite maison mis en scène par Noémie Avidar et Cabine/Traces mise en scène par Guillaume Saindon, tous les deux présentés lors de la dernière édition du festival Zones Théâtrales.

DSC03809.jpg
julie8.jpg

Julie Malenfant (Conceptrice de marionnette et scénographe)

 

Julie Malenfant est une diplômée du Baccalauréat spécialisé approfondi en théâtre à l'Université d'Ottawa, et a obtenu son diplôme d’études supérieures spécialisées en théâtre de marionnettes contemporain à l’UQÀM en 2019.  Elle a également étudié la marionnette chez The Old Trout Puppet Workshop, Le Théâtre de la Dame de Coeur et Puppets in Prague.

 

Depuis 2019, son collectif Les Blettes a performé au Festival des arts de la ruelle, au Festival OUF!, au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay, au International Buskerfest à Ottawa et sera en résidence de création chez Casteliers en mars 2022. Présentement basée à Montréal, Julie collabore avec Mauve Sapin en tant que marionnettiste (conception et fabrication) et scénographe depuis 2020.

Clémence Roy-Darisse (Comédienne)

 

Clémence Roy-Darisse est une artiste de la relève en amour avec les mots. D’abord formée pour les jouer, (École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Danielle Fichaud, Baccalauréat en théâtre à l’Université d’Ottawa) elle prend part à plusieurs productions Testament (Vickie Gendreau), Antioche (Sarah Berthiaume), Agatha (Marguerite Duras) puis aborde la mise en scène avant de se découvrir une passion pour la création d’œuvres originales.

Elle écrit d’abord du slam (Mange moi ; J'ai 1200 amis imaginaires) puis des pièces de théâtre (Overbrook the musical ; Racines; Profil, Laurence ).

Clémence poursuit maintenant sa carrière d’actrice, de comédienne et de metteure en scène, en plus de co-diriger avec Emmanuelle Gingras le collectif de poésie théâtrale Les Frivoles .

Elle entame présentement sa maîtrise sur le théâtre écologique. Éco-concernée, Clémence cherche à allier sa passion pour la justice sociale et l’environnement à travers le fond et la forme de ses oeuvres.

clémence.jpg

Eric Lapalme (Comédien et concepteur d'environement sonore)

Eric Lapalme est diplômé du programme de théâtre de l’université Laurentienne. Il s’engage en tant qu’artiste pigiste dans sa communauté sudburoise. Il est fier de souffler la vie dans les mots des auteurs émergents, comme il avait fait avec Pat the Dog theatre creation pendant le festival Play Smelter ainsi que la nouvelle pièce de Colleen Murphy Geography of fire/La furie et sa géographie. Il a interprété le rôle d’Arnaud et conçu l’environnement sonore dans Fumée lourde, une production de Théâtre Mauve Sapin. Il interpréta aussi le rôle de Phil dans la pièce de Michel Ouellette Mylène parle en version audio.

alfred-boyd-3.jpg

Virginie Charland (Manipulatrice Mamuche)

Virginie a obtenu son diplôme du département de théâtre de l’Université d’Ottawa en avril 2020. Pendant son parcours universitaire, Virginie a participé en tant que comédienne dans plusieurs productions de la Comédie des Deux Rives. Elle a d’ailleurs obtenu la bourse de Patrick-Leroux du Théâtre de la Catapulte en 2018 et la bourse Thespis de l’Université d’Ottawa en 2020 pour son implication au département. Virginie a fait son entrée dans le milieu professionnel avec la mise en lecture de Tapage et autres bruits sourds, un texte des Poids Plumes qui a été présenté au Centre National des Arts, dans le cadre de la journée mondiale du théâtre en 2018.

Depuis, Virginie a joué pour diverses compagnies telle que le Théâtre de la Vielle 17 pour Un compte de l’apocalypse en collaboration avec le CNA; le Théâtre Tremplin pour Les Protagonistes; Le Fâcheux Théâtre pour La médecin volante; sans oublier Le Théâtre Mauve Sapin pour pattes en aiguilles.

Virginie a aussi occupé le poste d’assistante au costumier du département de théâtre de 2016 à 2020, de plus elle a signé la conception et la réalisation des costumes pour Le chant du dire dire, Une nuit arabe et Humanité-Untamed trois productions de la Comédie des Deux Rives.

virginie.jpg
Mia.webp

Mia Beaudoin-Dion (Conceptrice d'environnement sonore) 

 

Mia Beaudoin-Dion est une compositrice de la région de la Gatineau. Elle est inspirée et influencée par plusieurs genres, dont le classique, le jazz, la pop et la musique contemporaine. Par ses diverses influences, elle cherche à créer plusieurs ambiances en passant par l'étrange, l'héroïque ou le mélancolique. Elle travaille beaucoup en musique de théâtre, de jeux vidéos ou de films. Ce sont les éléments narratifs de ces médiums qui l'inspirent et elle se base sur sa diversité de genre pour mieux en supporter l'émotion et les personnages. 

Mia a un baccalauréat en composition instrumentale de l'Université de Montréal. Elle a étudié entre autres avec Denis Gougeon et Ana Sokolovic. Depuis, elle a produit de la musique pour plusieurs pièces telles que Les pattes en Aiguilles, Fumée lourde de silence pour toi et Mamuche. Elle a aussi composé de la musique pour l'Université d'Ottawa où elle a travaillé avec Kariane Lachance pour son projet final de maîtrise. Elle travaille présentement avec le Fâcheux théâtre et Wild Craft Play.

119486687_320121049268489_1561245823655332367_n.jpg

Amélie Duguay ( Comédienne )

 

Amélie Duguay travaillera la danse et le mouvement d’une façon où le tout restera signifiant. En effet, ce qui sera démontrer ne sera pas complètement étranger à nos yeux. Les mouvements se trouveront dans un réseau sémantique que ce soit par la situation exploitée, l’utilisation du geste quotidien et le lieu physique exploré. Ainsi, le texte pourra se baser notamment par ce qui est reconnaissable, mais aussi par ce qui est abstrait, en d’autres mots dans la stylisation des gestes et du mouvement.Cela permettra d’avoir différentes perspectives pour la création du texte. Un réseau vaste d’idées et de sensations sur lesquels nous pouvons nous baser pour développer le sujet de la femme dans le nord de l’Ontario.