Après avoir vécu ma première résidence de création avec la merveilleuse équipe de Théâtre Mauve Sapin à Hearst, j’ai eu le goût de continuer à me surpasser. Je me lance le défi d’écrire un monologue par semaine en m’inspirant de photos qui ont été prises pendant la résidente au mois de mai. Des photos qui n’ont pas de lien direct avec le sujet qui avait été traité lors de la résidence. Des photos personnelles. Bienvenue dans le monde de Projet Étiquette Jaune.

Bros before hoes

 

Tu te caches religieusement derrière son écran. T’enfonces dans ta tête. Te noyer dans ta matière grise qui se plastifie avec le temps. Tu écrases des cœurs avec tes souliers à crampons de dent de dragon. Prends une bouchère du plancher pour mieux s'enraciner dans cette fausse réalisé du virtuel. Sujet de marde, sujet actuel. Tu enfiles la peau de ton avatar qui est mille fois plus viril que toi. Avatar qui pogne plus que toi dans les bars, car lui au moins il sort. Son lit est chaud en tout temps. Il danse dans un coin du web. Les filles le regardent. Les filles le trouvent hot. Les filles ont envie de le rapporter chez eux. Les filles ont envie qu'il leur fasse des oeufs coulant le matin sans engagement. Des rôties croustillantes sans histoire. Des smoothies aux bananes et joies. Des cafés remplis de regret. Elles veulent tout ça les coquines. Vive les généralisations. Les filles veulent ça ces sûres. Un gars qui pulvérise des montres. Le gars devant son écran voudra lui ressembler, mais il est coincé. Il ne peut pas partir même si son estomac menace d’imploser en manque de carburant. Il reste la fixé à l’écran criant devant les fourmis qui court parmi les expositions.

Une douce voie vient transpercer sa coquille. Viens-tu te coller? Il regarde ses compagnons derrière l’écran qui pissent le sang. La douce voix retentit de nouveau dans ses oreilles. Viens-tu te coller? J'ai envie de sentir ta peau sur la mienne. Pour faire taire cette voix qui le hante, il se répète un mantra qu’il avait adopté depuis des années. bros before hoes. Phrase de marde, réalité de marde, vision de marde. La douce voix meurt dans la nuit. Game over. Meilleure chance la prochaine fois. S’il en a une. Brose before hoes.

Les bros ça va toujours être là pour te faire à souper.

Les bros ça va toujours être là pour faire ton lavage.

Les bros ça va toujours être la pour mètre de l’argent de coter pour payer l’auto, une mise de font pour une maison.

Les bros ça va toujours être là pour trouver un appartement

Les bros ça va toujours être là pour te sucer sur demande

Les bros ça va toujours être là pour t’aider dans tes moments de faiblesse

Les bros ça va toujours être là pour faire des enfants.

Brose before hoes. Soulier de crocodile qui dévore tout sur son passage. Le nuage vomit d’éclaire et toi tu danses dans ton coin du web avec ton avatar qui te donne un cours de cuisine. Au pire si t'es pas capable tu iras au Coras te fourrer deux œufs bénédictins trop chers à saveur de regret dans la bouche.